Maubert-Fontaine

1102 Inhabitants

Situé au cœur du terri­toire de la Commu­nauté de Commune Ardennes Thié­rache, à proxi­mité de la forêt des Pothées, il a été reconnu par la Charte de Milon de Nanteuil en 1208. Traversé par la route dépar­te­men­tale 8043 à mi-chemin entre Char­le­ville-Mézières et Hirson et à 10 minutes de l’A304, c’est un bourg-centre vivant où l’on trouve diffé­rents commerces, entre­prises, arti­sans et services. Une dizaine d’as­so­cia­tions spor­tives et cultu­relles anime Maubert-Fontaine tout au long de l’an­née. Maubert-Fontaine abrite de nombreux monu­ments : l’église Saint Nico­las, avec à l’in­té­rieur son monu­ment aux morts sculpté par un maubé­rien, Henri Migeot ; la fontaine ; le lycée privé, avec son tilleul, qui fut pendant la guerre 14/18 réqui­si­tionné par les alle­mands en tant que laza­ret ; le monu­ment aux morts ; la Stèle de Saint Rémi. Au départ de celle-ci, en suivant l’al­lée fores­tière de la fille morte, on arrive au concas­seur où en 1915, les alle­mands ont exploité d’im­por­tantes carrières.

Diffé­rentes person­na­li­tés natives de Maubert-Fontaine ont traversé l’his­toire de France et leur nom a été donné à certains lieux : Jardin Bidois, ancien collège Jean-Marie Carré. D’autres impor­tants person­nages ont fait partie de l’his­toire de Maubert comme Nico­las de Caruel et Napo­léon Bona­parte qui, au soir de Water­loo, est venu se repo­ser à l’hô­tel du Grand Turc. La proxi­mité de la forêt permet de belles balades avec certains points d’in­té­rêt : le Chêne à 2 pattes et le Chêne de l’ami­tié franco-belge. Dans la commune on peut trou­ver diffé­rents aména­ge­ments spor­tifs pour tous les âges : aire de jeux, terrain multi­sport, terrain de pétanque, aire de fitness, complexe spor­tif, étang de pêche.

Place de la Mairie

03.24.35.20.26

Openning hours

Lundi, mardi, jeudi et vendredi : 10h à 12h et 14h à 16h

Mercredi: 10h à 12h et 16h à 17h